:::: MENU ::::

Retour sur Sud Web 2015

Sud Web est un événement à part, une sorte d’émulsion entre passion, création et savoir qui provoque des émotions… Voici mon retour sur cette nouvelle édition 2015 qui se déroulait cette année à Montpellier.

Même concept que les années précédentes, une journée de conférences suivie d’une soirée communautaire, et le lendemain les élaboratoires auto-organisés autour de thèmes qui tiennent à cœur les participants, souvent en complément des conférences ou des discussions « off ».

Encore une fois les différents sujets sont présentés au format monotrack et apportent généralement un regard différent sur les métiers du web, grâce à une sélection de sujets accessibles à tous les profils de compétences. Car derrière ces profils , il y a l’humain, et c’est toujours ce qui est mis en avant à Sud Web.

Les conférences pour s’eveiller

Le matin j’ai bien apprécié la conférence de Alexis Jacomy sur la cartographie des travailleurs du web faisant écho à un atelier de l’an passé ainsi que la dataviz à l’aquarelle de Agnès Stienne qui met en perspective des questions de société de manière scientifique et artistique .

L’après midi nous avons encore une fois sollicité nos petites mains et notre esprit créatif pour travailler sur le pixel art , guidés par Lucile Patron. Nous avons aussi pu comprendre les problématiques derrière le redesign d’un journal comme Sud Ouest et notamment les questions liées au placement de contenu publicitaire.

Enfin, après une série de lighting talk dont une belle démo / concert ultra timée de l’api web audio, Laetitia Phan, psychologue, nous a donné des pistes pour mieux se comprendre et réagir face à nos sentiments : penser positif en mettant en avant nos souvenirs joyeux et en privilégiant l’optimisme.

Si l’année dernière le mantra était « sortez de votre zone de confort » cette année ce sera « faites vous violence »

Suite à ça un débat a eu lieu , sorte de thérapie de groupe, pour réagir autour des idées affichées sur le mur des émotions . Le concept était de s’exprimer sur une/des émotion(s) de manière anonyme et simple, en collant un post-it dans la zone choisie. Exercice de style :

Je suis joyeux quand je passe de si bons moments de partage et de rencontre

Je suis en colère contre les politiciens égoïstes

Je suis triste que le respect ne soit pas au cœur de toute chose

Je suis dégoûté de voir à quel point on néglige la nature

Je suis neutre au sujet des webcomponents

J’ai peur de prendre des risques et manquer des opportunités

Je suis content de pouvoir retrouver les gens de Sud Web sur toulouse

 

Des ateliers pour pratiquer

Le lendemain , le choix toujours délicat des sujets d’atelier qu’on voudrait tous pouvoir suivre. Je me suis orienté vers des sujets technique, ayant finalement peu l’occasion d’en discuter dans la vie de tous les jours. Aussi j’étais curieux d’entendre des retours en ce qui concerne les webcomponents et l’utilisation de concepts apportés par des librairies comme bacon.js.

Globalement et suite à cet atelier mon avis sur les webcomponents est que finalement le concept des composants existe depuis longtemps déjà dans le web et qu’on l’utilise quasiment tous à travers différentes bibliothèques ou framework. Néanmoins si on veut jouer dès aujourd’hui avec la techno on peut passer par des librairies tiers mais je crois que ce qui importe, c’est plus la manière de concevoir ses applications.

Que l’on fasse du webcomponent maintenant ou plus tard, penser migration et testabilité aujourd’hui permettra toujours de faire la transition plus facilement en temps voulu.

 

Merci !

Bisounours

Pour terminer , un grand merci à toute La Thym® pour l’organisation de ces deux journées. Merci de nous donner cette possibilité d’échanger et de nous apporter une ouverture sur des sujets qui nous touchent d’une manière ou d’une autre . Enfin merci de privilégier autant le off qui est aussi important si ce n’est parfois plus que l’événement en soit.